top of page
  • Photo du rédacteurCarole

ENSEMBLE, EN CORPS


Dans la joie et la candeur enfantine, tu jouais en toute liberté … mouvement, nature, tendresse, jusqu’à ce que tu te transformes et que tu m’encombres de centimètres et de poids.


Difficile alors de te présenter au monde et de se laisser glisser entre les mains maladroites de l’adolescence.

C’est principalement dans la solitude et la honte que nous avons cheminé ensemble.

Poussée par la curiosité … pulsions de vie, j’ai quand même pu te partager et m’ouvrir à la relation. Mais ce vide béant et douloureux que je remplissais par crises a duré jusqu’à la graine.

Merveilleux nid, merveille des merveilles … sentir la vie naître et croître, se déployer, s’élever, me chouchouter d’amour et de lait … Mmmhhhh … mes deux trésors 😊😊

C’est quand tu as pu vivre la Femme à nouveau que ma grande histoire s’est écrite d’une plume intense. Enfin toi et moi nous nous retrouvions pour créer nos plus belles en vies.

Enfin la paix entre nous. Enfin la beauté et l’amour partagé.

Merci pour ta fidélité et pour ta patience. Bravo pour ta force, ta bravoure et ton endurance. Respect pour ton abnégation et pour ta résilience.

Depuis, je t’ai encore abandonné, mais moins …

Aujourd’hui je suis là, rassure toi.

Et toi tu es là, toujours et encore … fatigué, je sais … avec tes cicatrices et tes rhumatismes.

Je t’aime. Et j’apprends à t’aimer pour demain.

Je te promets de faire de mon mieux, pour toi et avec toi. Ensemble, en corps.

Toi et moi.


135 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page